www.weloveukulele.com
     

Ukulele:
l’instrument qui rassemble!

Le record du monde
du plus grand ensemble de Ukulele

Le 24 février 2018, Tahiti a tentė de battre le record du monde de Ukulele. Ce record, Tahiti l’avait déjà remporté en 2015 : 4700 joueurs s’étaient alors rassemblés sur la place Toata de Papeete, faisant vibrer leurs cordes à l’unisson d’une même chanson.

La vidéo de ma journée record du monde de Ukulele à Tahiti en 2018
Un grand moment d’harmonie, de partage et d’amour, …
et tout ça pour la musique!

En 2018 Hong Kong avait détrôné Tahiti avec 8065 joueurs comptabilisés. Reprendre le titre! … Le defi était de taille pour les polynésiens! Mais ils étaient plus que motivés car le Ukulele, ils l’ont adopté il y a près de 100 ans. Il fait partie de la culture locale. Et s’il est avant tout l’instrument de la bringue, synonyme de joie et festivités, « le ukulele sert aussi a pleurer notre chagrin » avait commenté le Président de Polynésie lors du premier record.

C’est donc une réelle ferveur qui a réuni ce samedi au stade Pater les 6302 joueurs venus principalement de Tahiti, mais aussi de Moorea et d’îles plus éloignées pour participer à cet évènement très spécial. Pendant trois heures, sous un soleil éclatant, ces milliers de musiciens de tous âges et tous horizons se sont rassemblés autour d’une même passion : l’amour de la musique.

Dans la joie et l’allégresse, tous parés de leur couronnes et colliers de fleurs, ils ont joué et entonné les chansons populaires locales connues de tous.

Les chansons classiques reprises dans toutes les bringues ont fait vibrer les coeurs à l’unisson: Porinetia de Bobby Holcomb, Vini vini vini, A tamau a, ou encore Tui hei  de Madame Henriette Alves, (la chanson choisie pour l’événement).

Certes le défi n’a pas été relevé, mais chacun a pu repartir chargé de la belle énergie et de l’harmonie qui émanait de la foule, et de la sensation forte que chantait Bobby : « Oa oa noa te taata maohi ».

6302 Joueurs de Ukulele réunis
le 24 février 2018 au Stade Pater à Tahiti

Une des activités proposées par les organisateurs : la Kiss Cam !

Les joueurs pouvaient suivre le déroulement des chansons (paroles et accords de Ukulele) sur un écran géant.

Le matériel de compétition 🙂

Mon ami Jacques fier de porter les couleurs de la Polynésie sur son Kamaka.

Une ambiance incroyable dans le bateau de Moorea !

Quand le Ukulele entre en scène…

Arrivé à Hawaii en 1868 dans les bras d’un navigateur portuguais, ce petit instrument alors appelé Cavaquinho séduit rapidement les Hawaïens qui le rebaptisent Ukulele (la petite puce qui saute).

Avec sa petite taille et ses quatre cordes, le Ukulele connait un succès instantané et se répand dans tout le Pacifique, jusqu’à Tahiti où les habitants le font évoluer de façon créative et originale.

Son ancrage culturel est tel qu’il devient indissociable du quotidien des tahitiens et de la création musicale locale.

Il existe aujourd’hui deux festivals de Ukulele à Hitiaa et Papeete, durant lesquels de grands artistes locaux rivalisent de virtuosité et de sophistication sur des rythmes entrainants et colorés.

Et vous?

Comment avez vous vécu ce record du monde de Ukulele?

0 commentaires

Pin It on Pinterest

Share This